L'IDEE :

Ce jardin partagé devra être un potager basé sur les principes de la permaculture, le seul mode qui, aujourd’hui, autorise une culture pérenne des sols. Au-delà de certaines considérations pratiques qui identifient facilement la permaculture (pas de sols nus ou retournés, pas d’intrants, ni de sortants, recours au compost et au paillage, mise en association des plantes et des auxiliaires, diversité et abondance, chaque élément ou plante a plusieurs utilités etc), il s’agit d’une éthique de vie vertueuse et louable.

OBJECTIF :

Se donner le temps (en permaculture on est patient) de créer sur ce terrain un jardin en permaculture (légumes + fruits) capable de nourrir ou d’apporter un complément alimentaire à plusieurs familles. L’étendue du potager dépendra du nombre de participants. A charge pour ces derniers d’assurer des veilles d’entretien et des journées de travail sur le potager et de définir conjointement leurs souhaits quant aux essences à cultiver.

LE SITE :

Une friche agricole (anciennes vignes) accessible, sur les hauteurs de Sierentz, située en terrain non constructible. Le terrain de 15 ares environ (une bande d’environ 200 x 8 m) appartient à une famille en lien avec l'association. Une première bande de terrain, plane, et longue de 74 m, ne serait pas concernée par le projet. Ensuite, une deuxième bande de 120 m de long se trouve sur une butte avec un dénivelé de 8 m et pourrait accueillir ce potager.

DESIGN :

En permaculture, la notion de design est très importante. Elle désigne la façon d’organiser au mieux un écosystème le plus naturel et le plus résilient possible, en tenant compte des paramètres naturels comme l’ensoleillement mais aussi la dimension la plus pratique possible pour l’homme.

© 2018 par RB. Créé avec Wix.com